3, rue Saint-Pierre

BP 90 064
FR - 86300 Chauvigny

Nous écrire

instrumentum@free.fr

Nous appeler

+33 5 49 46 35 45

Publications : monographies et bulletins Instrumentum

Bulletins, monographies ou encore documents téléchargeables, retrouvez ici les fiches de présentation des publications INSTRUMENTUM. Sélectionnez une catégorie ou utilisez la barre de recherche pour trouver un document.

O.Caumont – Dépôts votifs d’armes et d’équipements militaires dans le sanctuaire gaulois et gallo-romain des Flaviers à Mouzon (Ardennes), (préf. John Scheid), 2011, 470 p., 139 fig., nbr. ill, (ISBN: 978-2-35518-023-1)

ACHETER L’OUVRAGE

Description

Aux confins des territoires rème et trévire, le sanctuaire des Flaviers à Mouzon (Ardennes) a livré près d’un millier d’armes et d’éléments d‘équipements militaires. Il s’agit de boucliers, d’éléments de cottes de mailles et de cuirasses, d’épées, de poignards, d’armes d’hast, d’éléments de harnache- ment, de haches et de couteaux. Ces dépôts, datables du début de la période augustéenne jusqu’au milieu du premier siècle de notre ère, sont parmi les plus tardifs dans les sanctuaires de la Gaule. Ils illustrent essentiellement la notion d’offrandes de substitution, qui prend la forme de dépôts de parties d’armes réelles, de morceaux d’armes et surtout d’images d’armes à travers un processus de réduction symbolique. Une partie de ces dépôts correspond sans doute à un rituel de pars pro toto. Certains objets cumulent les gestes rituels en mêlant réduction et dégradation volontaire. Cette étude présente l’ensemble des objets découverts sous la forme d’un catalogue accompagné d’études typologiques, techniques et de comparaisons.

Par sa fréquentation, ses dépôts et ses rituels, le sanctuaire des Flaviers est au carrefour de deux traditions religieuses différentes. La nature particulière de ces dépôts votifs est replacée dans le contexte culturel et historique de cette phase de mutation entre monde gaulois et monde romain. L’identité des déposants est recherchée à travers la nature et l’origine des armes déposées : Gaulois ou Romains ? civils ou militaires ? fantassins ou cavaliers ? légionnaires ou membres des corps auxiliaires de l’armée romaine ?

< Retour à la liste