3, rue Saint-Pierre

BP 90 064
FR - 86300 Chauvigny

Nous écrire

instrumentum@free.fr

Nous appeler

+33 5 49 46 35 45

Publications : monographies et bulletins Instrumentum

Bulletins, monographies ou encore documents téléchargeables, retrouvez ici les fiches de présentation des publications INSTRUMENTUM. Sélectionnez une catégorie ou utilisez la barre de recherche pour trouver un document.

Gaspard PAGES – Artisanat et économie du fer en France méditerranéenne de l’Antiquité au début du Moyen Age une approche interdisciplinaire (préf. Vincent Serneels), 2010, 317 p., 244 fig. (ISBN: 978-2- 35518-013-2)

ACHETER L’OUVRAGE

Description

L’Auteur propose ici un panorama de l’artisanat et de l’économie du fer autour des rivages français de la Méditerranée, sur la longue durée. La démarche archéologique intègre une approche archéométrique spécialement adaptée à l’analyse de la sidérurgie ancienne, utilisant métallographie et pétrographie.
La question est traitée dans son ensemble, non seulement sur la base des connaissances déjà acquises, à partir d’inventaires bibliographiques précis, mais aussi à partir des études inédites et détaillées de douze contextes métallurgiques « témoins », significatifs de problématiques propres. Ils sont documentés par l’ensemble des données archéologiques et, spécialement, sur la base d’une description rigoureuse des aménagements, du tri de près de 28 000 pièces métallurgiques – objets et scories – et de l’analyse archéométrique de 169 d’entre elles.
L’ouvrage se structure autour des trois grandes activités qui se dégagent de la chaîne opératoire de la métallurgie du fer directe : la production du matériau fer (la réduction directe du minerai), la fabrication des objets (forgeage) et le commerce du matériau fer sous une forme semi-finie (la circulation des demi-produits). Ainsi, à travers l’évolution de ces trois types d’activités économiques, il met en évidence les choix et les comportements qui ont été adoptés pour un même exercice, des cadres antiques à l’orée de la réforme carolingienne pour, finalement, contribuer à une meilleure connaissance de l’économie et de la société entre l’époque romaine et le début du Moyen Âge en Gaule du Sud.

< Retour à la liste